Bilan par famille - Résultat 2016

Description générale

  • Les résultats des Visites Techniques Périodiques réalisées au cours de l'année 2016, dans le cadre du Contrôle Technique Périodique, sont présentés  sous forme de fiche pour chacune des 745 familles de véhicules particuliers les plus fréquemment contrôlés.
  •  On entend ici par famille l'ensemble des véhicules de désignation commerciale générique commune et de même génération au sens technique et commercial du terme.
  •  Ces familles recouvrent 92,42 % de l'activité du contrôle technique.

Contenu de chaque fiche

Chacune des fiches contient :

  • le volume de Visites Techniques Périodiques par tranche d'âge et le taux de contre-visites prescrites correspondant,
  • un graphique permettant de comparer, pour les 9 principales fonctions contrôlées et par tranche d'âge, le taux de non-conformité observé pour la famille à celui constaté pour l'ensemble du parc automobile contrôlé,
  • les caractéristiques techniques principales des véhicules couverts par la famille.

Règles de calculs

  • Le graphique est élaboré sur la base de la nomenclature du Contrôle Technique. Cette nomenclature a subi, pour des raisons de clarté du procès verbal, une évolution majeure au 1er janvier 1997. La liste des fonctions a été reconsidérée. En 2016, la description de l'état du véhicule est effectuée à l'aide de 459 altérations regroupées en 141 points de contrôles.
  • Les règles de contrôle des altérations applicables à chaque véhicule sont définies dans les annexes de l'arrêté modifié du 18 juin 1991 relatif à la mise en place du contrôle technique des véhicules.
  • Le taux de non-conformité de chaque fonction est la moyenne arithmétique des taux de non-conformité des différents points élémentaires composant cette fonction. Un point élémentaire est considéré en défaut lorsque le véhicule présente au moins une des altérations prévues pour ce point.
  • S'agissant ici de caractériser une famille de véhicules, les points de contrôle d'une fonction qui qualifient essentiellement l'entretien ou l'usage d'un véhicule plutôt que ses propriétés intrinsèques, ou qui ne sont généralement pas contrôlables, sont exclus du calcul de la moyenne.
  • Le contenu de chaque fonction ainsi que la liste des points de contrôle non pris en compte sont donnés en annexe.
  • Beaucoup de points de contrôle retenus pour le calcul de la moyenne restent évidemment susceptibles d'être affectés par le comportement du propriétaire et l'entretien ou l'utilisation du véhicule. Les taux de non-conformité, présentés dans les fiches ci-après, ne peuvent donc être considérés comme une mesure directe de propriétés intrinsèques des véhicules, par exemple en termes de probabilité de défectuosité. Ils incorporent, en effet, des biais dus aux tendances statistiquement dominantes des facteurs suivants : comportement routier, habitudes et budget d'entretien des utilisateurs de chaque famille de véhicules, vocation prioritaire de chaque famille de véhicule.
  • Les données quantitatives présentées dans les fiches doivent donc être lues en tenant compte des dominantes de l'utilisation de chaque famille de véhicules et de la sociologie de leurs utilisateurs : il faudra ainsi considérer le genre de voiture ("grande routière", "sportive", "urbaine", etc...), ainsi que le profil de leurs conducteurs en termes d'âge, de comportement au volant, de dépenses d'entretien, etc...

« Retour

Toute utilisation du contenu, y compris mais de façon non limitative, la reproduction à des fins autres que pour un usage personnel et non commercial, la modification, la transmission, l’affichage public, la distribution ou la nouvelle diffusion, sans un consentement préalable écrit, est rigoureusement interdite.